Nous sommes un groupe d’amies, nous nous connaissons depuis maintenant 10 ans. Nous avons cette passion commune du patchwork et nous avons fait ensemble nos premiers pas lors d’un cours dans une boutique à Colomiers (31). Nous avons eu l’opportunité de nous engager dans la délégation France Patchwork Haute Garonne à la fin de 2011 lorsqu’une de nos amies a décidé  d’assurer le poste de déléguée départementale, laissé vacant.  Nous avons été très investies dans l’équipe. Nous avons fait de belles rencontres et vécus de beaux moments d’échange et d’amitié. Ensemble nous avons voyagé  pour visiter des expositions,  nous sommes allées à des Rencontres Nationales et avons réalisé parfois des ouvrages en commun. Nous avons au fil des années amassé quelques souvenirs qui tissent le lien de l’amitié entre nous .

Au moment de tourner la page de la délégation à la fin de notre mandat en 2017,  nous avons eu envie de rester ensemble et continuer à aller de l’avant mais de manière différente, libre chacune de proposer une idée, un projet, un voyage…. C’est ainsi que l’idée de réaliser à Toulouse une belle exposition de patchwork contemporain qui devienne un rendez-vous attendu , est née. C’est notre amie Callale qui en est l’auteur. Nous nous inscrivons ainsi dans les pas de nos aînées. Elles ont réalisé dans le passé, l’une des rares et belle exposition à Toulouse.

Qui sommes nous ?

Callale

Callale, tout juste 50 ans, mariée, mère de trois enfants. Elle est professeur des  collèges et enseigne le français. Elle conjugue son activité professionnelle et sa vie de famille avec sa passion pour le patchwork et bien d’autres activités encore. C’est une douce rêveuse dont les rêves sont un peu fous ! Elle brode, activité à laquelle elle s’adonne depuis longtemps et sa maison regorge d’ouvrages au point compté. Elle aime les tissus aux tons plutôt doux et pastel, et ses ouvrages sont empreints d’une belle harmonie qui invite à la poésie.

 

KarineKarine a dépassé les 45 ans mariée, mère de quatre enfants. Hyper occupée et pour cause, le patchwork et les rencontres autour du patchwork sont des moments privilégiés où elle peut se ressourcer. C’est une pragmatique et ses ouvrages sont d’abord destinés à un proche, ami-e, famille et réalisés à partir des tissus qu’elle récupère et recycle. Pour elle, c’est l’humain qui compte dans les relations. Après une activité professionnelle passée comme DRH, elle a repris des études dans le domaine de la diététique.

 

MijoMarie-Jo, veuve très jeune,  élève seule, ses trois enfants adolescents. Elle profite aujourd’hui  des joies de son statut de grand-mère. Monitrice dans un Centre Aide par le Travail, elle forme des adultes handicapés aux métiers de la reliure. Attentive aux autres et d’une grande sensibilité, c’est une talentueuse manuelle. Maintenant retraitée, elle peut pratiquer le patchwork à volonté. Ses ouvrages nous surprennent toujours par leur créativité. Elle crée parfois à partir d’un modèle mais sa touche personnelle en fait un ouvrage particulier.

 

martineMartine, une famille recomposée, 4 enfants. Retraitée elle  s’adonne avec passion au patchwork. C’est sans doute son goût pour l’histoire sociale qui lui fait aimer les quilts anciens. Ils nous parlent du passé et nous font comprendre notre présent. Elle affectionne les tissus de reproduction mais aime aussi réaliser des quilts modernes. Le patchwork, c’est pour elle la découverte d’un milieu différent, particulier et ses engagements passés la conduisent presque naturellement à s’engager dans un collectif dès lors qu’il s’agit de construire des projets.

 

Publicités